Souvent citée, l’open innovation n’est pas limitée aux grands groupes. Je vous livre davantage de détails.

L’open innovation en question

En fait, il s’agit d’une démarche de recherche et de développement Elle permet aux entreprises de toute taille de collaborer avec des acteurs extérieurs

L’entreprise de petite taille, la grande structure, l’enseigne récente ou historique doit être prête à bousculer les idées reçues et s’engager dans un secteur novateur.

Quelques cas d’open innovation

Cela revient à œuvrer sur un brevet avec un laboratoire de recherche universitaire. L’open innovation peut prendre la forme d’un challenge pour une offre produit confié à des étudiants.

Il est possible de développer un nouveau service en association avec une société privée différente voire un concurrent. Dans la pratique, de nombreuses entreprises font de l’innovation ouverte sans en être conscientes.

Le mode projet en exergue

L’innovation ouverte repose majoritairement sur une organisation en mode projet. Chaque partie conserve son pouvoir de décision et la maîtrise de sa stratégie.

En parallèle, plusieurs forces et informations profitent d’un partage pour atteindre un objectif commun

Les apports de l’open innovation

L’open innovation est une démarche ouverte et collaborative avec des partenaires. Cette perspective permet l’accélération des processus d’innovation et de procéder au partage des coûts ainsi que les risques.

Les partenaires peuvent bénéficier d’un gain de temps et d’une économie d’argent. Par ailleurs, l’approche autorise une meilleure initiation à la transformation digitale.

L’atout agilité est procuré par la technologie des start-up partenaires. En effet, l’open innovation facilite la stimulation de la créativité via le développement d’offres nouvelles à vocation commerciale.

Le gain en compétitivité est garanti.

Les opportunités à considérer

L’open innovation est souvent basé sur les rencontres voire le hasard. Il faut activer les réseaux et identifier les pôles de compétitivité.

Il faut également repérer les laboratoires de recherche établis dans un secteur géographique ou thématique. Parfois, la multiplication des rencontres permettent d’exploiter les appels à profit ainsi que les appuis financiers disponibles.

Le fonds unique interministériel ou BPI France sont les principaux accompagnateurs.

Des exemples concrets d’open innovation

C’est le cas de deux entreprises classiques en mode collaboration. Alpha test se charge des composants électroniques.

France Energilux est un fabricant de luminaires et d’abat-jours décoratifs. Les deux enseignes ont associé leur savoir-faire pour conquérir l’hôtellerie de luxe.

Le projet  eLuxe est le co-développement d’une gamme de luminaires avec des capteurs sonores et des convertisseurs LED. Les  châteaux profitent de  la performance énergétique conjuguée au respect du patrimoine.

Découvrez plus de sujets ici.  

Crédit Photo : e-marketing.fr & alcorfund.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.