Recruter avec l’appui des réseaux sociaux constitue une alternative. Je vous invite à cerner les grandes lignes de ce mode d’embauche.

Les forces indéniables des réseaux sociaux

En matière de recrutement, les réseaux sociaux professionnels représentent une base de données externalisée et dotée d’une mise à jour automatique des utilisateurs. Loin d’être des canaux d’acquisition de talents, les réseaux sociaux sont davantage des outils de complément.

Pour acquérir des talents et disposer d’un support de visibilité il faut prioriser LinkedIn, Viadeo et Twitter.

La méthode d’approche à privilégier

Afin de s’y retrouver face à la quantité importante de profils, la navigation doit être organisée via une approche par métier et une approche par secteur d’activité. Il faut passer par une liste de mots-clés qui regroupe les mêmes compétences.

La recherche croisée implique les compétences requises et les domaines d’activité via des mots de liaison spécifiques. Une formation permet d’optimiser l’utilisation des fonctionnalités de recherche comparativement au temps passé.

La lecture d’un profil ou les réseaux sociaux

Semblable à celle d’un CV, la lecture d’un profil sur les réseaux sociaux s’attelle au parcours, aux intitulés de poste ainsi que les entreprises. La lecture gagne en aération avec plus d’intuitivité pour les sociétés qui embauchent.

Ne vous attardez pas sur les recommandations en fin de profil. La grande partie provient des amis et des connaissances du postulant.

Le seul bémol demeure le manque de réalisation de chiffre d’affaires et le détail des missions effectuées, pour des raisons évidentes de confidentialité.

La prise de contact avec les candidats possibles

S’il s’agit d’une prise de contact comme avec les Inmail de LinkedIn, il convient d’opter pour une stratégie sur-mesure, notamment pour les jeunes pousses.

Les conseils à retenir

Publier des annonces sur les réseaux sociaux permet de proposer une expérience candidat beaucoup plus fluide. Le push ciblé disponible sur les réseaux repose sur le recueil des candidatures qualitatives, en nombre restreint.

L’intitulé du poste doit correspondre au marché. Cela permet de profiter de l’effet de matching entre l’offre et les profits cibles.

Les autres enjeux des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux servent de veille sur les métiers et les secteurs. Les time-line affichent les actualités des contacts pour le suivi des évolutions et des tendances.

Il convient de publier des informations à valeur ajoutée dans le time line du recruteur et dans les groupes spécialisés. Ainsi, le gain en notoriété et en légitimité permet de fructifier la visibilité et la base de contacts.

Retrouvez d’autres sujets ici.  

Crédit Photo: codeur.com & actumarketing.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *