Imaginez-vous au troisième ou au quatrième trimestre de 2020, voire au premier trimestre de 2021, après que la première vague la plus destructrice de la pandémie ait suivi son cours et que l’économie mondiale rebondisse, espérons-le, vous terminez un entretien avec un candidat prometteur et la question qui vous est posée est « Qu’avez-vous fait pour protéger vos employés pendant la crise sanitaire ? ».

La manière dont votre organisation répond à cette question affectera votre capacité à la fois à attirer de nouveaux talents et à retenir les meilleurs employés que vous avez déjà, car elle indique non seulement à quoi pourrait ressembler l’expérience des employés, mais aussi parce qu’elle ouvre une fenêtre sur les valeurs de l’entreprise.

Comment les services RH ont-ils soutenus les employés ?

Depuis le début de la pandémie, la norme fixée par plusieurs grands employeurs bien connus, en particulier dans les secteurs du commerce de détail, de la restauration rapide et de la technologie, était de continuer à payer les travailleurs horaires ou le personnel de soutien sous-traité pendant que leurs bureaux étaient fermés.

Pour aider leurs salariés, certaines entreprises durement touchées, tels que les compagnies aériennes t les chaînes hôtelières, se sont associés à d’autres entreprises.

Ces dispositions prévoyaient généralement l’embauche accélérée pour les emplois temporaires et permettaient aux salariés de reprendre leur travail d’origine lorsque les affaires reprenaient.

Protéger à la fois le bien-être financier des employés et de l’entreprise

La crise de coronavirus a exercé une forte pression sur les organisations pour qu’elles réduisent les coûts salariaux. Les services RH ont dû s’organiser afin de trouver les meilleurs moyens de continuer leur activité tout en limitant les licenciements.

Face à cela, certains secteurs d’activité ont pu privilégier le travail à distance. Cependant, le suivi d’une telle pratique n’est pas toujours simple, car les RH peuvent ne pas toujours connaître si les employés sont vraiment en train de travailler ou non.

Heureusement, avec les nouvelles technologies, il a été rendu possible de faire du télétravail. Cela a permis aux entreprises de poursuivre leurs activités, tout en conservant leurs employés.

Certains types d’employés auront des défis uniques en matière de télétravail, tels que les problèmes de confidentialité. Dans l’environnement actuel, de nombreux employés seront probablement incapables d’atteindre leurs objectifs de performance cette année.

Les salariés dont la rémunération est directement liée à leur rendement, peuvent courir un risque financier.

Concilier la protection de la santé et de la sécurité des employés

Les employés de première ligne dans les secteurs essentiels ont joué un rôle dans la préservation de la santé publique pendant que les règles de distanciation sociale sont en vigueur.

Ils mettent également leur propre santé en danger chaque jour lorsqu’ils entrent sur leur lieu de travail.

Pour reconnaître les efforts de ces employés, de nombreuses organisations ont versé une prime de risque. Il en est de même pour les aides gouvernementales. Le président français a d’ailleurs récemment proposé des primes à ces salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *