Je vous informe sur les opportunités pour bénéficier des apports du chômage et la création d’entreprise. Cela s’applique aussi bien pour le régime de la micro entreprise que celui de la société.

A photo taken on August 27, 2014 shows a French Pole Emploi employment agency in Armentieres. AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN (Photo by Philippe HUGUEN / AFP)

Les options de cumul chômage et création d’entreprise

La perception d’indemnités de chômage en lançant en parallèle un projet de création d’entreprise est possible en France. Deux cas sont retenus.

Cela peut porter sur le cumul chômage et revenus provenant de la société. En outre, il est permis de percevoir en une fois 45 % des allocations chômage afin de les réinvestir auprès de la société.

Les conditions d’admission

Les critères d’éligibilité demandent le bénéfice de l’ARE ou Allocation de Retour à l’Emploi. En outre, les revenus provenant de l’entreprise nouvellement créée ou issue d’une reprise ne dépassent pas 70 % du salaire perçu lors du dernier contrat de travail.

Les chômeurs dotés de l’ARCE ne sont pas éligibles.

Le cas de l’ARCE

Cette aide est ouverte à tout demandeur d’emploi bénéficiant de l’ARE qui veut reprendre ou créer une entreprise. Elle concerne également tout individu licencié qui entame les démarches de création ou de reprise durant le préavis, le congé de mobilité ou le congé de reclassement.

L’aide est attribuée en 2 fois. Le 1er versement a lieu au cours de la demande et le second versement intervient si le demandeur d’emploi poursuit l’activité.

Le cumul du chômage et de l’auto entreprise

Le calcul des allocations mensuelles est basé sur le chiffre d’affaires après déduction de l’abattement pour frais professionnels. La déclaration est mensuelle ou trimestrielle.

En effet, chez Pôle Emploi, la création d’entreprise est assimilée à une recherche d’emploi active. En outre, hormis les conseils, Pôle Emploi propose aussi le renforcement des compétences.

Le dispositif NACRE

NACRE ou Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d’entreprise ouvre droit à un appui de 3 ans. Les aides incluent une aide au montage pour finaliser le projet.

Il faut compter sur l’aide à la structuration financière via un prêt à taux zéro financé par la région. Par ailleurs, l’accompagnement du développement et du démarrage de l’entreprise portent sur des conseils relatifs au choix de développement.

Les ateliers Pôle Emploi

Ces ateliers de 3 à 4 heures sont tenus au sein des locaux de proximité de Pôle Emploi. L’atelier traite des aides et des sources d’inspiration.

Un autre informe sur le processus de création. Retrouvez d’autres actus ici.  

Crédit Photo : lesechos.fr & dossierfamilial.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *