Pour bien préparer la création d’une entreprise, il faut connaître le marché afin d’attirer les financements. Je vous propose de découvrir les étapes à respecter.

La définition du marché

Il faut cerner le marché pour l’évolution, ainsi que les clients et les utilisateurs. Il faut repérer la dimension géographique des marchés cibles.

Il ne faut pas oublier l’évolution du marché en termes de valeur et de volume. Ensuite, il faut déterminer les produits concurrents directs et indirects ou de substitution.

Il faut définir les divers acteurs comme les concurrents, les clients, les utilisateurs, les prescripteurs.

L’analyse de la demande

Il faut retenir les tendances d’évolution du marché. Cela porte sur la taille du marché et les quantités vendues.

Il faut se renseigner sur le nombre de clients sur le marché et l’évolution du chiffre d’affaires. Afin de mieux cibler le comportement du client et de l’utilisateur, il faut procéder au portrait détaillé des clients.

Cela inclut le comportement d’achat, le degré de satisfaction, les motivations et les freins. Il faut aussi se baser sur la perception du produit ou du service.

Les caractéristiques favorables d’achat et d’utilisation gagnent à être connues. Au niveau de la segmentation de la demande, il faut poser plusieurs critères.

Il faut impliquer les critères sociodémographiques, les modes et styles de consommation pour les particuliers. Du côté des entreprises, la demande repose sur les effectifs, l’activité, le CA, l’implantation, etc.

L’analyse de l’offre

Cela va concerner l’évolution globale de l’offre avec la présentation des produits et des entreprises notamment les leaders. Il faut se concentrer sur les caractéristiques de l’offre et des entreprises concurrentes.

Par contre, il faut les identifier via leur localisation géographique, leurs propositions, les tarifs pratiqués. Les résultats financiers, les types de ventes et les manières de vendre sont des informations nécessaires.

L’analyse de l’environnement du projet

Il faut nommer les facteurs d’influence. L’objectif est de définir la taille de son marché.

En outre, plusieurs dimensions sont en lice. Par ailleurs, la dimension politique traite de la stabilité, la politique fiscale et commerciale.

La dimension économique inclut le taux de chômage, le revenu disponible, l’évolution. La dimension sociale intègre les normes, la culture, le niveau d’éducation.

La dimension technologique repose sur les évolutions du futur et les secteurs cibles. La dimension écologique traite de la sensibilité au développement durable, le traitement des déchets.

La dimension légale se base sur la réglementation, les pouvoirs publics, etc. Retrouvez d’autres infos ici.

Crédit Photo : creatests.com & my-business-plan.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *