Le rôle de l’outplacer revient à  appeler les salariés pour une redéfinition du projet professionnel. Je vous livre une mission principale de ce consultant des ressources humaines.

Les tâches de l’outplacer

Il propose aux collaborateurs d’entreprises plus de dynamisme au niveau de leur carrière. Il réalise de nombreux tests d’aptitude et d’analyse via différentes compétences.

Par ailleurs, il effectue une étude de marché et détermine la stratégie possible afin que le collaborateur puisse effectuer son évolution de carrière. Il s’agit d’un psychologue de formation qui est mandaté par l’entreprise.

Il est considéré comme un soutien psychologique et technique pour ce collaborateur qui va quitter l’entreprise.

Les compétences nécessaires pour la pratique du métier

L’outplacer doit être doté d’une aisance relationnelle. C’est un pédagogue qui dispose d’une bonne capacité d’écoute et d’un esprit de synthèse.

En outre, il fait appel aux outils de communication et d’information pour la pratique au quotidien. Au niveau de la formation, un diplôme en psychologie du travail est requis.

Des débouchés pour l’outplacer

Il peut exercer au niveau d’un cabinet d’études en tant que consultant pour une entreprise. Il peut faire partie de l’équipe des ressources humaines au sein d’une infrastructure.

Il assiste des salariés en phase de redéfinition de leur projet professionnel.  Il peut également conseiller les cadres de l’entreprise.

Les appuis concrets de l’outplacer

Il ne s’occupe pas de rechercher un emploi. Il peut concevoir un curriculum vitae, des lettres de motivation, préparer des entretiens.

Cela concerne aussi les méthodes de prospection et la consultation des listes d’entreprise. Au niveau du soutien psychologique, il propose des conseils professionnels et des études de comportement.

Il se réfère au bilan d’aptitude pour redéfinir le projet de carrière de l’employé. Véritable aide à la gestion des carrières, l’outplacer sert à la fois de conseil, de coach.

Les compétences techniques

Il dispose de capacités  managériales. Cela lui permet d’avoir du sang froid et bonne maîtrise de soi.

Pourvu d’un niveau de formation bac plus 5, le type de formation relève souvent d’une école de commerce. L’outplacer peut préparer en parallèle un management des relations humaines et des communications.

En termes d’évolution professionnelle, l’outplacer peut prendre en charge de nombreux salariés. Ses aptitudes peuvent l’emmener à fonder son propre cabinet de conseil en outplacement.

Le salaire de départ de l’outplacer démarre à 2 500 € bruts mensuels. Il participe activement au salon professionnel pour le compte une entreprise ou son propre compte.

Retrouvez d’autres domaines d’activités ici.

Crédit Photo : groupefsc.com & superprof.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.