La livraison des produits finis est un enjeu majeur pour l’entreprise. Je vous livre plusieurs infos liées à la logistique de distribution via l’entrepôt.

La mission phare de l’entrepôt

Plusieurs étapes forment la logistique de distribution. La prévision de la demande permet d’éviter les ruptures de stock voire une gestion déficiente au cours des pics d’activité.

Quant à la gestion des achats, elle implique la planification de la réduction des coûts d’approvisionnement. Un contrôle d’inventaire est utile pour connaître l’état exact des stocks.

En ce qui concerne la gestion d’entrepôt, elle intègre les opérations rattachées à l’entrepôt. Cela porte sur la réception des marchandises, l’adressage, l’expédition ainsi que l’intégralité du  processus de préparation et d’emballage des commandes.

Les autres rôles de l’entrepôt

L’emplacement de l’entrepôt influe sur la logistique de distribution. Il faut également considérer le mode de transport utilisé ainsi que les canaux de distribution.

De plus, il faut tenir compte de la gestion des commandes et des paiements. Le contrôle de paiements finalise le processus.

Les enjeux à considérer

Pour une adaptation rapide face à l’évolution de la logistique de distribution, il faut identifier les défis à relever au quotidien. Il convient d’optimiser la planification des processus à grande vitesse.

Cela revient à neutraliser les temps morts. Il faut miser sur les facteurs d’amélioration de l’entrepôt via des informations disponibles en temps réel.

Il ne faut pas négliger l’analyse des données.

La rentabilité d’un terrain

Le marché immobilier relatif à la logistique de distribution est devenu une subdivision. Le recours à la location et l’usage de hangars est devenue monnaie courante depuis l’avènement du e-commerce.

Plusieurs villes d’Europe comme Madrid, Valence ou Barcelone enregistrent des taux d’occupation importants. Les prix des terrains augmentent régulièrement.

Le process de rentabilité des espaces doit être révisé fréquemment.

Les autres facteurs en lice

La technologie est souvent sollicitée. Elle est illustrée par des outils de stockage automatisé ou des logiciels logistiques dédiés.

En outre, il convient de fidéliser le personnel afin de les motiver davantage. Il ne faut pas tourner le dos à la formation tout en optimisant les divers coûts.

Il est primordial d’assembler chaque élément de  la chaine logistique de distribution. Le but consiste à emboîter tous les processus à imbriquer.

Il faut citer les moyens de transport, les bons de commande, les flux, les moyens de paiement. La technologie constitue un facilitateur des solutions techniques avancées permettant d’y parvenir.

Découvrez d’autres sujets ici.     

Crédit Photo : institutnemo.com & skkip.it

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.