Je vous propose d’en savoir plus sur l’emploi des seniors. Cette politique d’emploi obéit à une initiative européenne, après plusieurs rétropédalages en France.

Le positionnement initial de la France

A partir des années 1970, les pouvoirs publics et les partenaires sociaux ont opté pour le retrait des seniors du marché du travail. Le but est de favoriser l’emploi des plus jeunes en termes de tranche d’âges.

Le taux d’emploi des seniors a baissé avec l’âge de retraite de 65 ans à 60 ans. Des dispositifs de départs à la retraite anticipée sont mis en place.

Le changement de ton à l’aube de l’an 2000

Vers la fin des années 1990, la donne a changé. Face au vieillissement de la population et l’allongement des durées de vie, d’autres facteurs sont entrés en lice.

Il a fallu considérer le coût du financement des retraites. De plus, l’Union Européenne veut atteindre un taux d’emploi de 50 % pour les 55-64 ans.

Le maintien et le retour à l’emploi est devenu le leitmotiv.

Les réformes successives

Quatre réformes successives ont concerné l’emploi des seniors. Elles ont eu lieu en 1993, en 2003, en 2010 et en 2014.

Ces réformes ont permis d’améliorer le taux d’emploi des seniors qui a engrangé 9,2 points en 10 ans. Toutefois, le taux de chômage des seniors a paradoxalement enregistré une hausse considérable.

C’est également le cas des emplois à temps partiel et des CDD.

L’âge de la prise effective de retraite

En 2010, la réforme des retraites a institué l’âge de 62 ans contre 60 ans auparavant. L’âge de taux plein est à 65 ans, sans considérer le nombre de trimestres de cotisations.

D’ici 2023, cet âge seuil va être repoussé à 67 ans. En fait, l’emploi des seniors implique l’Etat, les Régions ainsi que les partenaires sociaux.

Plusieurs dispositifs sont mis en place pour favoriser le maintien à l’emploi ou l’embauche des seniors. Par ailleurs, il faut inclure la prévention de la pénibilité, l’amélioration de l’accès à la formation.

Il faut également citer l’encouragement du prolongement de l’activité après l’âge légal de départ à la retraite. Un Plan Emploi Senior a fait l’objet d’une présentation en 2014.

L’âge requis pour être senior

En fait, le terme senior ne fait référence à aucune définition officielle. En effet, l’âge peut varier.

Les statistiques de l’Europe prennent en considération la tranche d’âge des 55-64 ans. Quant aux plans d’action seniors au niveau des entreprises, il faut compter davantage sur la couverture des 50 ans et plus.

L’accès aux dispositifs peut démarrer à 45 ans, 50 ans voire 57 ans. En outre, l’emploi des seniors peut être différent en terme de problématique selon les secteurs d’activité et le niveau des diplômes des travailleurs seniors.

Découvrez plus d’infos ici.

Crédit Photo : dossierfamilial.com & weka.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *